Julien MARCLAND | Metteur en scène | Evènements, performances et installations
50
page,page-id-50,page-child,parent-pageid-20,page-template-default,ajax_leftright,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Metteur en scène | Evènements, performances et installations

André Avril, exposition, "les réceptacles"

Julien Marcland conçoit des installations et des performances poétiques interactives sur différents thèmes liés à l’histoire ou à d’autres problématiques et thèmes spécifiques.

Entouré d’un réseau de collaborateurs compétents et talentueux, tant techniques qu’artistiques, il peut proposer et réaliser des projets légers comme beaucoup plus élaborés.

Récitals de poésie

« Parole et musique », performance et récital poétique, en collaboration avec les chorégraphes Diana Ringel et Laurence Marthouret 2004-2012

« Beaux présents dorés », performance et récital poétique, en collaboration avec Bastien Ossart et Iris Aguettant, 2014-2017

Happenings poétiques collectifs

La création de nombreux poèmes collectifs a été mis en place par Julien Marcland, sous des formes et des thèmes différents adaptés à chaque fois aux événements, avec des publics variés (de 10 à 350 personnes, enfants comme adultes). Chacun écrit, puis s’anime, sourit, à l’écoute de la lecture, qui devient une véritable performance, un poème, où tout le monde, partant de fragments, se trouve réunit.
Julien Marcland a réalisé ces performances poétiques pour les Parvis poétiques à Paris, le théâtre de l’Arc en ciel, « Les voix de la Méditéranée », à Lodève, le festival « CMouvoir » dans le Cantal, le Mémorial du camp de Royallieu à Compiègne, l’association Belles Absentes, W ou l’atelier d’écriture, New York University…

– Photo performance Lodève ou parvis ?

Installations

La boite noire à oublis

Dans cette installation interactive, musicale, visuelle et poétique, Julien Marcland nous plonge, pour mieux éprouver l’oubli, dans une boite noire dans laquelle est projetée le film d’André Avril, les Réceptacles, réalisé lors de sa résidence au camp de Royallieu de Compiègne. Cette projection est accompagnée d’une composition musicale croisant cordes, sons réels et les voix des visiteurs qui ont été au préalable conviés à écrire puis à enregistrer « la mémoire de leurs oublis », dans un espace dédié.

– flyer verso

14-18 à Rungis

Au milieu de l’espace de l’exposition sur les poilus rungissois de la grande guerre, une urne transparente vient recevoir (sédimenter et aussi dévoiler par bribes) les souvenirs et les oublis des rungissois contemporains. A l’entrée de l’exposition, un bureau avec une série de bristols imprimés avec des débuts de phrases à compléter à partir de son propre ressenti et sa propre expérience (« je vois… », « j’ai oublié… », « j’ai un souvenir flou… »…, « Je pense… », etc.) A la fin de l’exposition, performance publique : le poème collectif de l’exposition est lu et interprété intégralement par Julien Marcland dans un ordre aléatoire.

Chargé de l’écriture et de la dramaturgie d’un parcours muséographique

Julien Marcland a été chargé de la dramaturgie et du texte pour le spectacle interactif 3D reconstituant la frise magdalénienne préhistorique (de 14 000 ans et de plus de trente mètres de long) de Angles sur Anglin, « Le Roc aux sorciers » en 2006 ( boite noire dotées de 8 Vidéos Projecteurs et 16 Hauts Parleurs en spatialisation sonore et un montage de multiples textes scientifiques et décalés sur l’interprétation de cette frise).
http://www.roc-aux-sorciers.com
http://www.roc-aux-sorciers.com/crédits-partenaires/equipe-de-réalisation/