Julien MARCLAND | Metteur en scène | Théâtre
48
page,page-id-48,page-child,parent-pageid-20,page-template-default,ajax_leftright,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Metteur en scène | Théâtre

MISE EN SCENE THEATRE(3)+_Page_09

Très tôt attiré par la direction d’acteur ainsi que par l’écriture plastique et chorégraphique du plateau, la polyphonie et la transmission des textes difficiles, il met en scène plusieurs de ses textes en collaborant avec des artistes interprètes, plasticiens, chorégraphes ou musiciens.

En 2001, il crée avec quelques camarades l’association « Belles Absentes », structure de production et de création en même temps que réseau d’entre aide résolument contemporain et pluridisciplinaire.

  • « Dis Joe ». Montage de textes de Samuel Beckett. 1998
  • « L’homme à la fenêtre » 2001 au LMP avec Nicolas Dangoise, Natalia Cellier, Violetta Rodriguez (accordéon) et Malo de La Tullaye.
  • Réclame 2007-2008
    Avec Nicolas Fantoli, Nicolas Dangoise, Blanche Cluzet, Marie Barbottin, Philippe de Monts, Gaelle Gourvennec, Julien Cigana, et assisté par Diana Ringel pour la partie chorégraphique.
  • Sur l’Oubli 2012
    Avec Gaelle Gourvennec, en collaboration avec Patrick Marcland (musique) et André Avril (film), création à la scène nationale de l’Oise à Compiègne et au théâtre de Noyon, « Le chevalet ».
  • « Le vieux pays de Goussainville », commande du « Bal de Saint Bonnet »… 2013
  • « La femme céleste », spectacle de poésie bulgare commande de « Belles Absentes » et Ekaterina Dobrinova, 2014